15 août 2012

Il n'est pas simple de parler d'... Indochine


La relation qui nous unit à un groupe ou à un chanteur n'est pas simple à expliquer, à définir ou à caractériser. Parce que c'est une relation particulièrement intime, un lien unique et assez fort en fait, sans réelle notion d'attachement ou d'existence commune. On aime, on est lié et ça ne s'explique pas réellement, parce qu'intime et privé. Tout ce que je pourrais dire ne serait pas suffisant pour l'expliquer réellement, mais il faut quand même que je vous en parle.

Indochine, j'ai grandit avec. Ma soeur a connu leur création, leurs premières musiques, bref le groupe dans ses débuts, quand il y avait encore Stephane, le frère de Nicola. L'époque du Péril Jaune, de l'Aventurier, les débuts mythiques du groupe. Du coup, du côté de mes parents, c'était Johnny ou Salut les Copains. Du côté de ma sœur ainée, c'était Indochine. Aujourd'hui, Johnny est un peu passé à la trappe (pour des raisons particulières & surtout sentimentales), mais pas Indochine , loin de là. J'ai appris à aimer ce groupe, à les écouter en boucle dès mon plus jeune âge et mon amour pour eux est confirmé. Ce n'est pas uniquement avoir tous leurs albums ou avoir des posters dans ma chambre, c'est beaucoup plus que ça. C'est une approche de leur musique complètement personnelle, complètement intuitive, au point de connaitre leurs chansons par cœur, de connaitre les premières notes même en version acoustique (leur album Nuits Intimes est juste magnifique pour ça). C'est aussi ressentir chaque parole, au plus profond de soi, vibrer plus fort que d'autres sur certaines chansons, associer une chanson à un moment particulier, à un visage. Indochine pour moi, ce sont des émotions fortes, voire extrêmes. C'est une bulle de survie, un monde à part qui me permet de tenir.


Pourtant, je n'ai pas pu aller à tous leurs concerts. Le premier concert où j'ai été, c'était à Clermont-Ferrand, le 13 octobre 2006. Premier concert, dans la fosse. Et mes premiers émois, les plus souvenirs qui soient. Certes, c'était avec mon ex. Mais il m'a offert ce soir-là le paradis sur terre. Une déconnexion totale, une bulle pour lui et moi face à Nicola et le reste du groupe. Boris, Oli et les autres. Une communion, les plus belles sensations. Mon premier concert, dont je ne me suis jamais remise totalement. Puis est arrivé le 12 décembre 2009 à Saint-Etienne, pour la tournée Meteor Tour. Second plus beau cadeau : le concert au Zénith, dans la fosse à nouveau à environ 2m de la scène. Un concert à couper le souffle, une ambiance encore plus folle que le premier concert, et une véritable communion entre toutes les personnes du public, que ce soit en fosse ou en gradin. Ce soir-là, ça a été une véritable fusion entre mon ex & moi, un moment encore plus unique qu'en 2006. Jamais les chansons ne m'avaient autant parlé. Et Indo ♥ avait donné encore de lui-même, surtout lors des rappels : plus d'une heure de rappels (1h30 pour être exacte). Et cette phrase qui résonnera toujours dans ma tête, provenant de Nicola et qu'il avait posté sur le Facebook du groupe () et le Twitter officiel () : "Saint Etienne, dehors il neigeait mais à l'intérieur, c'était chaud. We love you". Et oui, il faut savoir que l'on avait fait la queue durant 2 heures sous la neige !! Autant vous dire que le moment d'ouverture des portes était attendu avec impatience pour se mettre au chaud ^^'. Mais ces 2 concerts restent les plus beaux moments de ma vie, surtout parce qu'ils étaient avec Lui (oui, mon ex reste important dans ma vie malgré tout). Et depuis ce jour, encore plus depuis notre rupture, beaucoup de chansons d'Indo me rappellent nos moments, nos émotions plus fortes les unes que les autres, nos rires, nos sourires. Indo est empreint d'émotions magiques, enivrantes et magnifiques. Il a un symbole encore plus fort à mon cœur , à ma vie, à mon état d'esprit. Indochine est une véritable révélation pour moi


 Et je ne pourrais terminer cet article sans cette phrase qui résume mon amour d'Indo :
"Partout c'est l'Indo ma vie, ça on le sait ♪♫"

Putain d'public, putain d'concert !
(La célèbre phrase de Nicola à chaque fin de concert !!)



Bisous bisous (indochinois) ♥♥




8 commentaires:

  1. Mon Dieu Poupinette, tu racontes ça tellement bien *-*
    Je pourrai pas dire que j'aime Indochine ou que j'aime pas Indochine parce que je ne connais pas trop ^^
    Mais je comprends tout à fait ce que tu ressens :) Moi je suis une grande grande graaande fan de Sinatra et même s'il est mort avant que je puisse aller à un de ces concerts, ça n'empêche que ce mec, c'est un peu l'Homme de ma vie musicalement parlant :D

    RépondreSupprimer
  2. "La relation qui nous unit à un groupe ou à un chanteur n'est pas simple à expliquer, à définir ou à caractériser. Parce que c'est une relation particulièrement intime, un lien unique et assez fort en fait, sans réelle notion d'attachement ou d'existence commune. On aime, on est lié et ça ne s'explique pas réellement, parce qu'intime et privé. Tout ce que je pourrais dire ne serait pas suffisant pour l'expliquer réellement, mais il faut quand même que je vous en parle."

    Je me reconnais tellement la dedans. & c'est également difficile pour l'exterieur de comprendre cette "relation"

    RépondreSupprimer
  3. Indochine, c'est plus qu'un monde à part ... les émotions sont si fortes à travers leurs chansons :)

    RépondreSupprimer
  4. Je ne pourrais dire que je suis fan, mais j'adore ce groupe. J'ai été à un de leur concert lors du Meteor Tour et mon dieu. C'est indescriptible ce qu'ils dégagent, ça c'est clair et net. C'est beau, c'est poétique, c'est enivrant. J'ai dansé pendant tout le concert et pourtant j'étais au fond de la fosse. Le mieux c'était de voir toutes les générations présentes. Des jeunes comme moi, et des plus vieux, ceux qui ont vu leur début. C'est dingue. Ah, Indochine, c'est vraiment quelque chose à part, et magique.

    RépondreSupprimer
  5. J'adore Indochine aussi. Pourtant, c'est pas du tout mon style musical à la base et je ne me retrouve pas forcément dans les paroles qui sont, il faut le dire, destinées à des jeunes filles mais c'est une exception à la règle. C'est sentimental ! En réalité, la soeur de mon mari était fan, elle souffrait d'une maladie génétique et Nicola lui a permis de réaliser son rêve, le rencontrer et passer du temps avec Indochine. Du coup, mon mari l'a accompagné, ils ont vécu un moment inoubliable. Tu l'auras compris, la soeur de mon mari n'est plus là mais elle aura reçu le plus beau des cadeaux. Du coup, mon mari est très accroché au groupe et m'a fait "aimer" aussi parce que bien entendu, je connais le groupe depuis toujours mais je n'avais pas vraiment d'avis. Nous nous sommes mariés à l'église et en chanson d'ouverture, nous avons choisi Tallula (notre prêtre était génial, ils nous aiment beaucoup donc il a accepté). Nous avons été voir Indo plusieurs fois en concert, à chaque fois des moments magiques ! Voilà voilà pour moi concernant Indo. Pour ta relation de fan, je peux tout à fait la comprendre, j'ai eu la même avec un autre chanteur mais à présent, je suis un peu déçue car je ne suis plus du tout en phase avec sa trajectoire musicale. Mais là encore, en tant que fan, j'ai vécu avec mes amies de concert des moments inoubliables, à sillonner la France, à faire des files interminables mais à être récompensées par la suite jusqu'à passer une soirée avec notre idole :-) Aimer un groupe, un artiste, ce n'est pas seulement la musique. Lorsqu'on vit sa passion à fond, c'est aussi beaucoup de choses magiques, de rencontres entre fans, de moments qui resteront à jamais dans nos mémoires ! Maintenant tout ça, ça me manque... Puis j'ai eu une terrible déception amicale qui est venue ternir quelques souvenirs mais j'aimerai vraiment revivre tout ça malgré tout. Bisous !

    RépondreSupprimer
  6. Indochine, ce n'est pas un simple groupe de musique. Ce sont des musiciens hors pairs qui savent partager leurs émotions à travers leurs textes et leur musicalité... <3

    RépondreSupprimer
  7. J'aime bien Indochine. Sans plus mais j'ai trois de leurs albums (les plus récents). Je les ai vu en concert pour la tournée Paradize, j'avais trouvé ça sympa. Je ne critique pas du tout le lien qui t'unit à ce groupe parce qu'on est tous pareil et puis ce serait hypocrite de ma part. Mais très franchement, j'ai vraiment énormément de mal à comprendre certaines choses. Qu'il y ait une forme d'originalité dans leurs compositions, là je veux bien parce qu'ils ont un son bien à eux. En revanche, leurs textes ça ne va pas du tout, c'est de la poésie à deux francs six sous et je préfère passer sous silence la qualité de chant de Sirkis au risque de me faire un bon paquet d'ennemis. Je crois que ce qui les fait durer, c'est le point positif que j'ai évoqué en premier et leur longévité. Ils se pointeraient aujourd'hui avec leur musique actuelle, ils ne tiendraient pas deux ans. Je ne sais pas s'ils ont une carrière internationale mais s'ils ne sont populaires qu'au Japon et en Russie à côté de la France, je ne serais pas étonnée.

    RépondreSupprimer
  8. Et effectivement, comme tu le dis si bien, il n'est pas simple de parler d'Indochine !

    RépondreSupprimer